COUP DE POUCE POUR MAJEUR

GUIDE PRATIQUE POUR LES 18-25 ANS

LE MONDE DES ASSURANCES

Les assurances sont un domaine particulièrement ardu, mais elles concernent de nombreux secteurs de notre existence et peuvent nous mettre à l’abri des aléas. Il est utile de passer en revue les différents types d’assurances afin d’avoir une meilleure vision de l’offre proposée.

ASSURANCE ACCIDENT

Tout comme l’assurance-maladie, l’assurance-accident est obligatoire pour tous. Cette assurance complète votre assurance-maladie pour quelques francs seulement. Sachez cependant que dès que vous exercez une activité professionnelle de plus de 8 heures par semaine, vous êtes automatiquement assuré par votre employeur pour les accidents professionnels et non professionnels. N’oubliez pas de prévenir votre caisse-maladie de ce changement en lui faisant parvenir un certificat d’assurance-accident ou une attestation d’engagement fourni par votre employeur. Ainsi, vous réduirez légèrement le montant de vos primes d’assurance, puisque la part de votre assurance liée aux accidents sera retranchée.

En quittant votre employeur, vous resterez encore assuré pendant 30 jours. Si vous vous trouvez au chômage, vous serez assuré par la Caisse nationale suisse d’assurance (SUVA), via la caisse de chômage. Après une période d’emploi, si vous décidez de ne plus travailler ou de reprendre des études à plein temps, il est nécessaire de remettre l’option «accident» à votre prime maladie.

Sachez que, dans tous les cas d’accidents, tous les frais médicaux sont pris en charge à 100%. N’hésitez donc pas à subir un contrôle chez un médecin, en cas de doute suite à une chute.

Exemple: Aline est étudiante et travaille le samedi dans une boutique, ce qui représente 6 heures par semaine. Elle aura donc besoin d’ajouter la couverture accident à son assurance-maladie de base. Une année plus tard, elle termine ses études et trouve un emploi à 50%, ce qui équivaut à 20 heures par semaine. Elle peut donc résilier la couverture accident de son assurance-maladie, puisqu’elle est désormais couverte par son employeur.

Remboursement et paiement des factures médicales
Envoyez toutes vos factures (de médecins, d’analyses médicales, de pharmacie, etc.) à votre assurance-maladie. Les premières factures resteront à votre charge et ceci jusqu’à ce que le total de vos frais ait atteint le montant équivalent à celui de votre franchise. Cette limite atteinte, votre assurance-maladie vous remboursera le paiement... mais seulement 90%, car 10% du montant restent à votre charge. Cependant, le total de ces 10% ne pourra pas dépasser les 700 francs par année civile. Au-delà de cette limite, votre assurance prendra en charge la totalité des frais. Enfin, pour les personnes sans charge de famille, n’oubliez pas qu’en cas d’hospitalisation, un montant forfaitaire de 15 francs par jour, nommé «frais hôteliers», vous sera facturé. L’assurance de base n’interviendra pas non plus pour cette somme !

Exemple: Julien a une franchise de 300 francs pour son assurance-maladie de base. Il doit être hospitalisé. Ayant consulté plusieurs fois et reçu différents soins auparavant, il a déjà atteint le montant de sa franchise. L’assurance va donc prendre en charge les frais de son hospitalisation. Le coût total de l’opération s’élève à 3500 francs; son assurance rembourse 90%, c'est-à-dire 3150 francs. Julien devra donc payer les 10% restants = 350 francs .En outre, puisqu’il n’a pas d’enfant il devra payer 15 francs par jour passé à l’hôpital soit, ici 45 francs pour 3 jours.

Si Julien est hospitalisé suite à un accident, le montant de l’hospitalisation et de l’opération seront pris en charge à 100% par l’assurance accident.