COUP DE POUCE POUR MAJEUR

GUIDE PRATIQUE POUR LES 18-25 ANS

DROITS ET OBLIGATIONS

La majorité vous donne formellement de nouveaux droits (par exemple: lancer vous-même une association ou une entreprise), mais cela vous place aussi face à de nouvelles obligations morales (par exemple: vous mettre d’accord sur les règles de vie d’un logement commun avec vos parents, amis, conjoint, etc.), ou administratives (par exemple: remplir une déclaration d’impôts).

PASSER SON PERMIS DE CONDUIRE

L’adresse
Service des automobiles et de la navigation, route de Veyrier 86, 1227 Carouge, Tél. 022 388 30 30. Ouvert de 7h30 à 16h00 www.ge.ch/san.

Comment s’y prendre? Les étapes et les coûts
Dans un premier temps, il est impératif d’obtenir l’attestation délivrée par l’association des samaritains pour les cours de sauveteurs Ceux-ci représentent une dizaine d’heures répartie sur deux jours ou plus. Ces cours coûtent entre 90 et 150 francs Renseignez-vous auprès de votre auto-école ou auprès de l’Association genevoise des sections de samaritains, tél. 022 827 37 57, http://www.agss.ch/. Cette attestation est valable 6 ans.

Ensuite, il vous faut déposer votre dossier au Service des automobiles. Pour cette démarche vous devez vous acquitter de 70 francs et fournir les documents suivants:

  • 1 formulaire (www.ge.ch/san);
  • 1 photo couleur;
  • 1 attestation d’un opticien;
  • 1 pièce d’identité.

L’étape suivante sera l’examen théorique. Tant que vous ne l’avez pas réussi, la conduite ne vous est toujours pas autorisée, même en tant qu’élève. Par contre, une fois cette étape franchie, le Bureau des autos vous délivrera votre permis provisoire.

Celui-ci est valable 2 ans, durée pendant laquelle vous devez acquérir la pratique de la conduite et préparer l’examen final. Vous pouvez vous entraîner avec une personne de votre choix ayant au minimum 23 ans et son permis de conduire depuis au moins 3 ans. Les cours de l’auto-école ne sont pas obligatoires mais cependant vivement conseillés. Ils se déroulent sur 50 minutes et coûtent 85 francs.

Parallèlement à la pratique, vous devez vous inscrire aux cours de sensibilisation au trafic routier auprès d’une auto-école, afin d’obtenir une attestation nécessaire pour vous présenter à l’examen pratique. Le montant de ce cours s’élève à une centaine de francs.

Enfin, si vous échouez à votre examen, vous devrez payer 120 francs pour vous présenter à nouveau.

Après avoir réussi l’examen pratique, toute personne sollicitant un permis de conduire de la catégorie A (moto) ou B (voiture de tourisme) le recevra pour une période probatoire de trois ans. Cela signifie que vous n’obtiendrez votre permis définitif qu’au terme de trois années sans accident et après avoir suivi deux journées de formation. Ces cours sont proposés par des organisateurs privés (www.ge.ch/san) et coûtent entre 500 et 600 francs.

Permis moto
Pour la catégorie 125 cm3, il faut compter environ 600 francs. Le permis provisoire coûte 245 francs (ou seulement 70 francs si vous êtes déjà en possession d’un permis voiture).

Un cours de sensibilisation (environ 100 francs) est obligatoire pour pouvoir passer l’examen théorique (sauf pour les détenteurs d’un permis voiture).

Huit heures de cours pratiques (environ 240 francs) sont aussi exigées. Le permis «gros cube» peut être passé deux ans après l’obtention du permis 125 cm3 et coûte pour sa part 70 francs.

Tant pour les démarches du permis auto que du permis moto, soyez attentif à disposer de suffisamment de temps et d’argent pour aller jusqu’au bout. Un arrêt en cours vous ferait perdre tout votre investissement.