COUP DE POUCE POUR MAJEUR

GUIDE PRATIQUE POUR LES 18-25 ANS

LA POLICE ET LA JUSTICE

Quelques infos utiles sans aborder d'avantage un domaine très complexe!

VICTIME D’AGRESSION

Se faire aider, déposer plainte
Si vous ou l’un de vos proches venez d’être victime d'une agression ou d’un quelconque acte de violence, adressez-vous immédiatement au poste de police le plus proche ou téléphonez au numéro 117. Vous pourrez ainsi demander du secours et porter plainte. Cette dernière peut également être déposée auprès du Ministère public, route de Chancy 12, 1212 Petit-Lancy. Si vous avez été blessé, un constat médical devra être demandé à un médecin et joint à la plainte. Le délai pour le dépôt d'une plainte pénale est de trois mois.

Selon la Loi sur l’assistance aux victimes, vous avez droit, en cas d’atteinte à votre intégrité physique, sexuelle ou psychologique, à une aide immédiate et gratuite dans le domaine médical, psychologique, social, matériel ou juridique. Le centre LAVI, boulevard de Saint-Georges 72, 1205 Genève, tél. 022 320 01 02,  est à votre disposition pour ce type de situations. Il propose gratuitement une écoute, des informations et un soutien dans toutes vos démarches. L’anonymat est assuré.

Agression sexuelle et viol
Une agression sexuelle, aggravée par un viol ou non, est un crime. Si cela vous arrive, ne restez surtout pas seul et parlez-en rapidement à quelqu’un de confiance ou à un professionnel qui pourra vous soutenir et vous aider dans les démarches à suivre. Contactez le plus rapidement possible la police qui prendra les mesures les plus adaptées à la nature des actes subis. Evitez de vous doucher ou de vous laver avant d'avoir été examiné par les médecins et conservez dans un sac en papier les habits et effets portés au moment de l'agression.

Des inspecteurs et inspectrices de la brigade des mœurs sont spécialement formés à l'audition des personnes victimes d'abus sexuels. Lors de votre déposition, en qualité de plaignant, vous avez la possibilité d’être accompagné par une personne de confiance. Vous pouvez aussi demander à être entendu par un policier du même sexe que vous.

Plus la prise en charge du cas par la police est rapide, plus grandes sont les chances d'identifier et d’interpeller l'auteur du délit.

Vous pouvez également faire appel à des aides extérieures. L’association Viol-secours, place des Charmilles 3, 1203 Genève, tél. 022 345 20 20 peut vous être très utile.