COUP DE POUCE POUR MAJEUR

GUIDE PRATIQUE POUR LES 18-25 ANS

SE LOGER A GENEVE

Ce chapitre peut vous aider à comprendre les règles du marché immobilier genevois et peut-être à réaliser qu’il existe d’autres voies que celle, classique, de l’appartement avec bail à son nom.

SIGNER UN CONTRAT DE BAIL

Si vous vous lancez dans l’expérience de la location, restez attentif à un certain nombre de points:

le bail est un contrat. Une location peut se décider oralement, mais vous ne pourrez dans ce cas compter sur aucune garantie. Il est donc préférable d’obtenir une confirmation par écrit.

Avant de signer un bail, prenez le temps de le lire soigneusement et n’oubliez pas de vérifier :

  • le prix du loyer (les charges sont-elles comprises?) ;
  • la durée du bail ;
  • le délai de congé ;
  • le montant de la garantie que vous devez verser avant la signature (trois mois de loyer au maximum que le locataire a l’obligation de déposer sur un compte bancaire bloqué jusqu’à la fin du bail) ;
  • les devoirs du locataire (règlement régulier du loyer, entretien du logement, remise du logement en l’état initial, etc.). Exigez un état des lieux très détaillé à votre arrivée et complétez-le au besoin avant de signer le bail ;
  • les règlements d’immeuble (animaux non tolérés, frais de buanderie, etc.).

Enfin, conservez précieusement tous les documents de location (bail, correspondance, etc.) au cas où vous en auriez besoin pour faire valoir vos droits.

Litiges
En cas de litige important, l’Association genevoise de défense des locataires (l’ASLOCA), rue du Lac 12, 1207 Genève, tél. 022 716 18 00, http://www.asloca.ch/, saura défendre vos droits. Contre une cotisation de 80 francs/année, vous pourrez rencontrer un avocat qui vous donnera les meilleurs conseils.

La caution
Lorsque la régie exige une caution, il est toujours préférable de trouver par ses propres moyens la somme nécessaire. Cependant, assembler un montant équivalent à trois mois de loyer nécessite parfois de longs mois d’épargne. Pour information, il existe des sociétés de cautionnement qui avancent le montant de la garantie demandée par la régie. En contrepartie, le locataire devra verser pour ce service quelques pourcentages par année du total de la somme garantie. Des frais d’inscription et des frais administratifs seront aussi perçus. Vérifiez au préalable si votre régie accepte de travailler avec une société de cautionnement. Restez cependant très attentif aux clauses du contrat passé avec la société de cautionnement. Voici quelques sites qui proposent ces services: http://www.swisscaution.ch/; www.firstcaution.ch ou www.caution.ch

Attention aux arnaques
Restez VIGILANTS! La pénurie de logements attire son lot d’arnaqueurs, surtout sur Internet! Le seul et unique conseil à bien garder en tête est celui-ci: AUCUN acompte, aucune avance de loyer ou caution ne doit être versée ou donnée à l’annonceur avant que vous n’ayez pu voir l’objet à louer et signer votre contrat.